Les De Villelume

 

Retour à la page d'accueil

 

Voir photos De Villelume

 

L'étude de l'ascendance de Catherine de Villelume (bisaïeule de Mado Gendraud)  va nous permettre d'explorer, non seulement la noblesse auvergnate, mais toute l'aristocratie du Massif Central et... pour les plus anciennes générations, nous remontrons jusqu'au trône de France.

 


 

 

Il nous faut admettre que les épouses de nos illustres chevaliers étaient vertueuses et restaient fidèles. Il nous faut admettre également que nos historiens locaux : Albert de Remacle; Amboise Tardieu; J-Baptiste Bouillet n'ont pas commis trop d'erreurs en essayant de déchiffrer les anciens manuscrits.

 

 

J'ai dû, parfois, effectuer des synthèses pour essayer de concilier des informations divergentes.

 

 

Notre plus ancien ancêtre avait son château à Villelume, près de Mérinchal, dans la Creuse.

 

Les familles nobles qui figurent dans l'arbre ascendant de Catherine De Villelume

 

 

Béchet

De Chatillon en Bazois

De Mercoeur

De Saint Nectaire

Bouyon

De Chaussecourte

De Montaigut

De Sully

Brun de Peschin

De Chauvigny

De Montal

De Tersac

Comptour d'Apchon

De Chauvigny de Nades

De Montbéron

De Thiers

D'Usson

De Courcelles

De Montboissier

De Tinières

Dacbert

De Cousans

De Montclar

De Tournemire

D'Albon

De Dienne

De Montferrand

De Tournon

D'Alègre

De Foix

De Montluçon

De Tourzel

D'Ally

De Forez

De Montmorin

De Vassel

D'Apchier

De Gévaudan

De Murat

De Veauce

Dauphin d'Auvergne

De Giac

De Murols

De Velay

D'Auvergne

De Hainaut

De Narbonne

De Ventadour

De Baffie

De Johannel

De Nevers

De Vichy

De Beaufort Canilhac

De Jonas

De Peschin

De Villefeulh

De Beaujeu

De La Queuille

De Peyre

De Villemur

De Blanchefort

De La Roche

De Pierre Buffières

D'Escale

De Bohenc

De La Roche Aymon

De Plains

D'Estaing

De Bosredon

De La Rochebriant

De Polignac

D'Evreux

De Bourbon

De La Roüe

De Rochedagoux

D'Olliergues

De Bourgogne

De La Trémouille

De Rochedragon

Du Broc

De Brabant

De Larochefoucauld

De Rochefort d'Ally

Du Crest

De Bréon

De Latour

De Rochefort d'Aurouze

Du Drac

De Bressoles

De Lavieu

De Rochefort

Du Mas de Grosfau

De Brézons

De Lespinasse

De Rodez

Du Prat

De Canillac

De Levis

De Sailhans

Du Vernet

De Chabannes

De Linières

De Saligny

D'Ussel

De Chalançon

De l'Isle Jourdain

De  Sauzet

D'Urfé

De Chamalières

De Mallesset

De Savoie

Fillias

De Champeix

De Malmont

De Sicile

Flotte

De Chaslus

De Maslaurent

De Saint Floret

Motier de La Fayette

De Chaslus-Bussières

De Maumont

De Saint Georges

Poirier

De Chateauneuf d'Apchier

De Melgueil

De Saint Julien

 

 

 

Pour obtenir les documents il faut posséder les logiciels Excel et Word . Cependant,  le logiciel Open Office (Writer ou Calc) peut également reconnaître les fichiers. Avec le zoom vous pouvez améliorer la vision. Quand vous obtenez un tableau, très souvent, vous pouvez imprimer les différentes pages qui le composent. Ces pages peuvent êtres accolées entre elles avec du scotch. Si vous ne possédez pas ces logiciels vous pouvez me consulter par courriel. Je pourrais vous faire des photocopies (partielles ou entières) des documents.
Pour les listes, sous excel, le filtre s'avère être un outil remarquable.
Vous pouvez aussi me contacter pour me signaler des inexactitudes ou m'apporter des compléments.

 

Les fichiers que je transmets évitent de donner des informations concernant les personnes vivantes, si vous estimez être en droit d'avoir des détails supplémentaires vous pouvez également me consulter 

Pour me consulter (compléments, demande de détails, corrections) cliquer ici

Voir la liste, partielle, des ascendants de Catherine de Villelume (Avec N° Sosa)

 

Le plus ancien seigneur De Villelume connu, Guillaume 1er, vivait  au  11ème siècle,  il  participa à la 1ère croisade. Après la prise de Jérusalem, en 1099, Godefroy de Bouillon le récompensa en lui remettant un drapeau pris aux infidèles. Sur ce drapeau : 10 besants d'argent sur fond d'azur,

 

Voir une petite partie de l'énorme descendance de Guillaume 1er de Villelume.

 

Les toutes premières générations résidèrent aux confins de l'Auvergne et du Limousin.
Au début de la guerre de 100 ans, Josselin de Villelume dut abandonner son manoir de Villelume, détruit pas les anglais, pour s'installer à Barmontet (commune de Verneugheol) où résidèrent de nombreux descendants jusqu'au début du 18 ème siècle.
Des seigneurs de la famille prirent possession de nombreux fiefs autour d'Herment.
Au début du 17ème siècle une famille s'installe à Besseix, près du Puy Saint Gulmier.  Des demoiselles De Villelume sont religieuses aux abbayes de Saint Genès les Monges et de l'Eclache.
Il semblerait qu' Antoine de Villelume, qui combattit les ligueurs à Issoire, soit à l'origine de la Branche de La Villedière et de Beaubière par son mariage avec Anne de la Villedière en 1583.

 

 

Deux vues du château de Barmontet, près de Verneugheol, berceau de la famille. Il resta entre ses mains jusqu'au mariage de Marie Pétronille De Villellume avec Jean d'Autier de Villemontée en 1710.
Depuis le château appartient à des descendants de la famille d'Autier, actuellement cultivateurs.
Auparavant, dès le milieu du 17ème siècle, Gilbert De Villelume par son mariage abandonna Barmontet pour créer la Branche de La Vergne et Bourassat .
De trop nombreux descendants, les difficultés dues à la période révolutionnaire, font que la lignée de Bourassat "sombre progressivement dans la roture" voire même, pour certains, dans la pauvreté.

.

 

 

Pour bien comprendre ce qui vient d'être dit voir la descendance de Jean De Villelume (1699-1876), bisaïeul de Catherine de Villelume. (Fichier Excel)

Une autre descendance parallèle à la précédente. Un peu moins appauvrie. Il s'agit toujours de la lignée de Bourrassat. Un artiche de Ph. Quignon-Richard paru dans "A moi Auvergne" (N° du 1er trimestre 2000)

 

Au 14ème siècle, un frère ou un fils de Josselin, à  la suite d'un mariage, devient seigneur dans le Bourbonnais, près de Hérisson (La Roche Othon) (03) et près de Randan (Montbardon) (63). Ainsi naît la branche de Montbardon et de la Roche Othon qui s'éteindra au milieu de 18 ème siècle.

 

 D'après mes informations ce serait Jean de Villelume qui  épousa, en 1588,  Jeanne Bayol, fille de  Pierre, seigneur de Moncocu (près d'Ambazac, dans la Haute Vienne, à 20 km au nord-est de Limoges) qui serait à l'origine de la branche de Trasforet, du Bâtiment, de Morcheval. Cette  branche prospéra, ses représentants,  parfois, jouèrent un rôle important dans les domaines militaires et civils.
Actuellement, certains descendants de cette lignée sont toujours titulaires du nom, domiciliés en Charentes, en Haute Vienne et à Paris.

 

Revenir au haut de la page

Voir photos de Villelume

Retour à la page d'accueil

Voir la suite des informations sur les De Villelume